Parnay


Localisation Promenade virtuelle  à Parnay gràce à Google street view La météo
 
Agrandir le plan
 
Agrandir le plan
 


Parnay est une petite commune du Saumurois, dans le Maine et Loire, située sur les bords de Loire, dont le territoire est limitée au nord par le fleuve et au sud par une forêt bordant les communes de Souzay-Champigny et Turquant. La commune est assise au pied du côteau mais présente également quelques habitations sur la crête de celui-ci. Le schéma de ce petit village se compose d'une rue principale longeant la Loire et de deux vallons perpendiculaires à cette dernière. Cette commune très ancienne est citée pour la première fois dans les textes à compter de 1060 . Avant d'être connu sous le nom actuel, le village s'est appelé Pareai vers 1060-1080, puis Parnaium et Parnay-aux-côteaux en 1609-1787.


Les monuments
- L'église saint Pierre
L'église saint Pierre est le monument bâti le plus ancien de la commune. Placé au sommet et bord du côteau, ce sanctuaire dédié à saint Pierre, possède dans ses parties les plus anciennes les traces d'un art roman du XI siècle. La travée séparant la nef du chœur du XV siècle est assez étroite et montre une grande ancienneté certainement contemporaine de la base XI du clocher ou de sa structure supérieure du XII siècle. La façade est décorée d'un beau portail Renaissance.
- Le château de Targé
Cette édification, d'ancienneté égale à celle de Parnay, est située sur la partie est du plateau qui borde la Loire. Le château de Targé possède de beaux vestiges anciens qui furent modifiés par une restauration et reprise de 1846. La découverte de sarcophages dans les vignes situées près du château indique que le château devait posséder une chapelle. Composé de quatre tours de section carrée (les deux donnant sur la Loire étant d'origine XIV siècle) renfermant la partie principale de bâtiment, ce château privé possède aussi de magnifiques appartements souterrains aménagés récemment dans les anciennes dépendances creusées.
- Le château de Parnay
Le château de Parnay, véritable seigneurerie d'origine, est situé à l'opposé du château de Targé, et se présente aujourd'hui sous la forme d'une construction bourgeoise de style Renaissance reconstruit vers 1820-1830. Cet édifice fut certainement crée à la fin du XIV siècle. lors de l'établissement de la route longeant la Loire. Durant un siècle, cette demeure fut la propriété de la famille Du Plessis, puis une série de propriétaires se succèderent. La demeure principale se trouve au fond d'une large cour. Près du portail d'entrée, on aperçoit à droite, un puit du XV siècle, à gauche de petits bâtiments comprenant l'ancienne chapelle. Un énorme magnolia se situe au centre de la cour et du côté droit, un vaste porche ouvert donne accés aux caves. Je vous laisse à votre imagination ...


Les habitations troglodytiques
On trouve, dans ce village, des dizaines de maisons creusées dans une "roche" très ancienne denommée "roche aux moines". Ces habitations creusées dans le rocher se composent parfois de trois étages,et étaient habitées par des gens que l'on appelait les "troglodytes". Aujourd'hui, sur Parnay seule une habitation troglodytique reste occupée. Une cave "forte", située à la limite de la commune de Turquant, a servi un temps de mairie souterraine au village. 
De plus, il existe à Parnay une maison souterraine importante à signaler qui est celle dite " château" du Marconnay. C'est à un homme d'arme de Saumur que l'on doit l'établissement de cette maison amenagée dans d'anciennes entrées de carrière. Cette demeure, très petite d'origine fut, agrandie à la fin du XVIII siècle d'un aménagement de nouvelles salles en façade de la Loire. Une batisse fut rajoutée au XIX siècle. Cette époque marqua le "château" d'un portail de style néo-mediéval ainsi que d'une orangerie. Les élèments remarquables sont ici la cuisine troglodytique ou le salon de Boiserie du XVIII siècle.


La viticulture
Mais le symbole de Parnay c'est avant tout le vin. La vigne et la viticulture ont toujours marqué l'histoire de la commune. En 1722, le vignoble couvrait les deux tiers du territoire, aujourd'hui 55%. C'est dans ce site remarquable et grâce au micro-climat ligérien que sont produits des vins qui seront vendus sous l'appelation Saumur-Champigny et côteaux de Saumur. Le village comprend quatorze exploitants viticoles dont la majeure partie font de la vente directe, une minorité de ces agriculteurs font de la polyculture.
Mais, on ne peut parler de viticulture sans évoquer Antoine Cristal. Cet ancien voyageur de commerce qui fit fortune, choisit, en 1886, d'acquérir le château de Parnay pour s'installer en qualité de vigneron. Ses relations amicales avec les sculpteurs Jules Desbois, Benon, sa correspondance avec Georges Clemenceau ainsi que de nombreux voyages contribuèrent à l'essor du vin de la région. Son buste sculpté par Benon et inauguré en 1947 est visible sur la route de Montsoreau (D947), à hauteur du château de Parnay.
Vers 1904, le "père Cristal" réalisa un projet d'une nouvelle ingéniosité : la construction et la plantation de son clos "d'entre les murs", (voir photo ci-dessus), qu'il appela tout simplement le "clos des murs". L'astuce consistait à planter, dans un enclos, des ceps alignés le long d'un mur, le pied placé au nord, bien au frais, les grappes passant de l 'autre côté du mur et sétalant au sud. Ce "clos des murs" existe toujours ; il est conservé et exploité par les propriétaires actuels du château de Parnay. Antoine Cristal était, de plus, l'un des premiers utilisateurs de plants américains greffés. Il a mis au point d'étranges outils plus ou moins mecanisés encore conservés dans les caves de Parnay. Il a même été conseiller de la maison Vermorel, un constructeur de sulfateuses, qu'il testait lui-même.


Fiche wikipédia de Parnay: http://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_(France)




Accueil chemins de France































This template downloaded form free website templates