La Chapelle Saint FRAY


Localisation Promenade virtuelle  à La Chapelle Saint Fray gràce à Google street view La météo
 
Agrandir le plan
 
Agrandir le plan
 


Situation géographique
La Chapelle Saint Fray est une petite commune de la campagne sarthoise. Située à 17 km au nord- ouest du Mans, à l’écart des grandes voies de communication, Le Mans - Alençon, Le Mans - Sillé le Guillaume, elle offre l’avantage d’être un village tranquille qui a gardé un environnement de bois et de bocage fort attrayant. Elle est entouré par Domfront en Champagne, Sainte Sabines sur Longève, La Bazoge et La Milesse.

Histoire
Si l'existence des ruines d'une villa gallo - romaine atteste la proximité des zones peuplées dès la romanisation de la région, l'origine de la localité remonte au grands défrichements réalisées pendant le XIIème siècle. Le nom de la commune viendrait d'un ermite, Saint Fray, qui se serait installé dans cette région.
Le village se développe pendant le moyen - âge. Il porte le nom de Capella Sancti Fredi (en latin suite à l'occupation romaine).Les maisons se développent autour de l'église et la population de la commune augmente fortement.
Au XIVème siècle, la seigneurie de paroisse appartient à Jean, seigneur de Pezé, Vignoles et Courteille.
Au XVIIème siècle, la seigneurie revient aux Le Divin, puis aux Tucé - Lavardin et aux Tessé. La seigneurie dépend en outre du fief de l'Essart, beau château du XVème siècle( si vous voulez voir les armoiries de la Chapelle Saint Fray et des communes du canton de Conlie suivez le lien).
Dès le XIXème siècle, le village se vide; l'agriculture étant l'une des seules activité de la région et les conditions étant assez durs, beaucoup de personnes partent vers la ville.
A la fin du XXème siècle, le village se remplit à nouveau, bénéficiant de sa proximité du Mans.

Les monuments
- L'église
L'église Saint- Mamert a probablement été construite au cours du XIVème siècle et est rattachée au manoir des Aîtres, situé sur la butte "de la Chapelle".
Son nom provient de l'archevêque de Vienne (Isère), Saint Mamert instigateur des rogations (trois jours de supplications publiques précédant la fête de l'ascension).
C'est une petite église dont le choeur est assez bien décoré, mais n'ayant rien de remarquable. Elle a pourtant beaucoup de charmes.
L'église a été récemment rénové, et elle donne maintenant une très belle image au petit bourg, qui l'entoure. Suite à son ravalement et à l'aménagement d'un petit square, devant celle - ci, la commune est inscrite dans le programme d'aménagement de la 4C (Communauté de Commune de la Champagne Conlinoise), ce dernier consiste en : l'enfouissement des lignes aériennes, supprimer le transformateur dans le bourg, refaire la voirie, et revoir l'éclairage, afin de redonner sa vraie valeur à notre chère petite église communale.
- Le moulin
Le moulin de la Cochetière se trouve à 800 m du bourg de la Chapelle Saint Fray sur la commune de Domfront en Champagne. Il a été construit au environ du XVIIème siècle. Comme beaucoup de bâtiment dans la région il est en grès roussard et en tuile. C'est un moulin à eau. Il est activé par le ruisseau du Vray, qui traverse la Chapelle. Ce ruisseau a alimenté jusqu'à treize moulins, et actuellement celui de la cochetière est le mieux conservé. Les eaux du Vray entraînent la roue, toujours placée sur le pignon du bâtiment d'origine médiévale. Bien ecclésiastique, propriété de l'oratoire du Mans lors sa construction, le moulin de la cochetière est saisi le 5 avril 1793 et vendu à François Duhail. A la fin du XIXème siècle, le moulin est acheté par la famille de l'actuel propriétaire, Fernand Gandon, qui arrête l'activité du moulin dans les années 1980.
vue du moulin actuellementAujourd'hui, le moulin est encore très bien conservé, et fait l'objet de visite fréquente. Malheureusement, la roue en bois est très endommagée et le moulin ne peut plus fonctionner. Sa rénovation serait possible, mais les frais sont trop importants pour le propriétaire, qui continue malgré son âge de transmettre aux visiteurs ces connaissances sur son moulin, qu'il aime par dessus tout. vue du moulin actuellement
Ces rénovations serait nécessaire, car ce moulin a vraiment une valeur pour le patrimoine régionale. En effet, il y a déjà quelques années il a fait l'objet de séquences filmées par FR3, et par la suite un court métrage a été réalisé: "Et pourtant, il tourne". Ceci avait à l'époque augmenté sa popularité.
Espérons que ce moulin sera tout de même un jour rénové et remis en marche pour le plaisir des visiteurs!
- Le site gallo-romain
D'après les fouilles qui ont été effectuées, on a pu découvrir que Le Vau était une agglomération importante où on voit encore les restes d'un édifice romain, une villa. Cette villa se trouvait en bordure de la voie qui reliait Vieux et Jublains à Alauna(Valognes, Manche). Le Vau était une des étapes de cette longue route.
La fonction exacte de cette villa est encore très floue. Lors des fouilles multiples objets ont été trouvés : tuiles, hache de pierre et de bronze, des morceaux de poterie, .... Ceci fait penser que cela devait être un lieu de vie commune. D'autres hypothèses ont été fondés sur la forme précise de certaines pièces. Il aurait pu y avoir un genre de piscine (proximité de l'eau) ou de cave ou bien encore un genre de sanctuaire familiale. Mais toute ces hypothèses sont à confirmer.
vue du site gallo-romain
Enfin, il ne faut pas oublier que ce village se trouvait sur la zone d'affleurement du cénomanien, riche en grès ferrugineux, donc ce bâtiment aurait pu être une forge antique comme on en trouve beaucoup dans la région.
Il faut souligner le fait que la conversion de ruines dans un si bonne état est assez rare( présence de murs de plus de 1 mètres), ceci est sûrement du au fait que cette édifice ait été habité encore après l'époque gallo - romaine. Un site à voir!



Fiche wikipédia de La Chapelle Saint Fray: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chapelle-Saint-Fray








Accueil chemins de France































This template downloaded form free website templates